Rechercher

Dossiers JV Flux

jeuxvideo.com : rétrospective de l'année 2011

Renvoi de Franck : la fin d'une époque

Affaire Chaldeen : le bac de la honte




Si vous suivez les Gaming Live (ou même si vous ne les suivez pas), il est impossible d'être passé à côté du phénomène Franck. Véritable star des Gaming Live, rubrique vidéo très populaire du site, il a marqué cette dernière de par sa bonne humeur et ses questions simplistes (sans doute se mettait-il dans la peau d'un utilisateur lambda). Atout de choix pour jeuxvideo.com, il a cependant disparu de la circulation en mars dans ce Gaming Live, sans même faire ses adieux... Rapidement, les théories les plus farfelues échafaudent : renvoi, démission, envoyé dans un autre service du site et même "encore un coup des Illuminatis !" Les forumeurs sont bien obligés de s'aventurer dans le domaine de la suspicion pour déterminer ce qui est arrivé à Franck, l'administration ne dévoilant strictement rien à son sujet, et allant même jusqu'à censurer ses forums en supprimant plusieurs topics, ce qui fut pour beaucoup une grosse erreur de communication de la part de l'administration.

Ce fut ainsi pendant plusieurs semaines : le présentateur le plus connu de jeuxvideo.com ne donnait plus signe de vie, et l'administration pas d'explication. Heureusement, le compte Facebook de Franck était "ouvert à tous" (dans le sens où il acceptait tout le monde), et a permis de savoir plutôt rapidement ce qu'il en était réellement, mais de manière partielle cependant.




La mobilisation des forumeurs est énorme : des dizaines de topics crées sur le forum Communauté ou sur le forum Gaming Live (maintenant certainement effacés, l'administration ayant exercé une censure quant au topic sur le sujet), et même une idée sera proposée dans la boite à Idées, nommée "où est Franck ?" qui atteindra la quatrième place assez rapidement. Elle sera elle aussi effacée, sa place n'étant pas dans cette rubrique. Un groupe Facebook a même été fait, atteignant aujourd'hui 657 personnes.

Lightman viendra officialiser son départ le 20 mai, soit deux mois après sa disparition inexpliquée, sur le forum Communauté. Les raisons de son départ resteront cependant assez évasives : licenciement, démission... Encore une fois ce sera le compte Facebook de Franck qui amènera la réponse : Franck a bel et bien été remercié.



Mais qu'adviendra-t-il de Franck, qui est resté des années sur jeuxvideo.com et qui a marqué les forumeurs ? Il répondra partiellement à cette question dans la news "Trois questions à... Franck", où il présente sa version de la réalité.
On le retrouvera assez rapidement sur Youtube où il nous présentera ses fesses. A vous de vérifier si c'est réellement son derrière que Franck nous montre en vidéo, ou si c'est encore une blague de sa part... La réponse semble presque évidente.

Franck s'est aussi fait remarquer à New York ! En pensant toujours, évidemment, aux forumeurs de jeuxvideo.com. Le 23 novembre, il se positionna bien en vue devant une caméra filmant la fameuse ville à toute heure, avec une pancarte "Salut à vous c'est Franck et New York !". Cependant, difficile de pouvoir avancer avec certitude ce qui était écrit sur ce bout de carton, car comme vous pouvez le voir sur la photo la visibilité est loin d'être parfaite. L'ancien rédacteur de jeuxvideo.com s'est aussi rendu à Villejuif pour la journée du site Hedg.fr.




Le départ soudain de jeuxvideo.com semble maintenant avoir été accepté par les forumeurs, mais son remplacement est difficile car rares sont les rédacteurs a avoir autant d'habileté que lui devant la caméra. Une perte importante pour le site, mais aussi pour les habitués des Gaming Live. Certains ont même menacé d'arrêter de les regarder, et l'administration ne nous dit pas si l'audience a baissé depuis son départ... En attendant d'entendre parler de nouveau de lui, vous pouvez vous régaler devant ses différentes apparitions, listées il y a plus d'un an de cela dans une news par JV Flux... Et prenez soin du rock'n'roll !

Lightman officialise le départ de Franck, news JV Flux
Trois questions à... Franck


Affaire Chaldeen : le bac de la honte